La réussite internationale de votre société dépend de votre traducteur !

L’avantage du digital est qu’il n’y a pas de frontière aux transactions commerciales.

Les visites peuvent venir de n’importe quel endroit de la planète sur tous les sites web. Sachez que le temps moyen passé sur internet a augmenté de 566 % depuis l’an 2000. Le 21e siècle rime donc avec internet et mondialisation !

Malgré le scepticisme de certains qui ne voient pas ces changements d’un bon œil, il est indéniable que l’essor du e-commerce est la principale révolution commerçante de cette dernière décennie.

Les échanges internationaux de biens et services dépassent les 30 % du PIB mondial, alors qu’au début des années 1970, ils étaient inférieurs à 13 %.

Ainsi, offrir la possibilité de naviguer sur un site multilingue permet d’améliorer sa stratégie d’ouverture à l’international, laquelle revêt un enjeu considérable pour les e-marchands.

Le simple fait de traduire son site vers l’anglais permet de toucher une communauté anglophone représentant 1 milliard de personnes dans le monde !

Cependant, la dématérialisation des échanges à l’échelle mondiale ne remet pas en cause l’existence et l’importance des canaux de distribution classiques, comme les points de vente physiques.

Chaque entreprise adoptant une stratégie multicanale doit s’adapter au mieux aux exigences des marchés locaux, d’où l’importance de la traduction de votre projet.

Avec la multiplication de l’offre, les internautes ont rapidement saisi les avantages de ce canal de distribution qu’est aujourd’hui le Web : livraison à domicile, large choix de produits, baisse des tarifs, avis des consommateurs…

Il est donc indispensable qu’ils parcourent un site clair, bien traduit et qui répond à leurs attentes, sous peine de filer chez le concurrent.

Traduire le site vitrine de sa société, avec tout ce que cela implique de contenus marketing, de descriptions techniques, ou encore de fiches informatives spécifiques, ne se fait pas à la légère !

Ne commettez pas l’erreur de penser que, pour traduire les pages de votre site en anglais, en espagnol, en tchèque ou en chinois, il vous suffit de vous rendre sur des sites comme Google, Bing ou Yahoo! et de confier vos traductions à leur robot de traduction.

Même si leurs outils et leur utilisation dans le BtoB constituent un gain de temps important, sachez qu’il faut systématiquement effectuer une relecture ou retraduction pour que le sens soit vraiment compréhensible.

Il est donc peu judicieux de se passer de l’expertise humaine si votre exigence est de clarifier votre projet et de prospérer sur votre marché.

Il faut être réaliste sur les résultats d’une description incompréhensible, issue de la traduction automatique, car elle peut vous faire perdre des ventes, mais aussi nuire à votre crédibilité en tant qu’entreprise et donc entraîner le dysfonctionnement de votre stratégie à l’international.

Si les fiches spécifiques, les contenus marketing ou les descriptions techniques de votre site ne sont pas clairs, vous perdrez une valeur importante : la confiance d’un futur client potentiel.

Car la règle est simple : « je comprends, j’adhère, je reviens ».

Une mauvaise traduction se résumerait finalement à une perte de temps et d’argent, serait contre-productive et se ferait donc au détriment de vos intérêts.

Enfin, d’un point de vue technique, un site bien traduit vous permettra d’améliorer votre référencement naturel dans les pays cibles, voire plus.

Cette visibilité supplémentaire sur les moteurs de recherche pourra attirer davantage de prospects. Un vrai plus pour votre commerce !

L’équipe de traducteurs professionnels de MYLANDRIS est à l’écoute de vos futurs projets pour vous accompagner dans une réussite pérenne.